Cueillettes de ce début d’année

Cagire en habit d’hiver

Les Fêtes sont déjà loin, Vive l’An Nouveau et les herbes sauvages qui nous attendent dans les prés, les bois et les jardins !

Que ramasser ?

Les indispensables grands classiques !

pour vos soupes et plats d’hiver:

Ortie, en complément ou non d’Epinards

Mauve,( présente encore dans les régions sud de la France), savoureuse quand elle est fondue à la poèle sur des oignons

pour vos salades:

Pissenlit et Mâche ( appelée aussi Doucette),

Cressonnette, (appelée aussi Cardamine), au goût piquant car elle est riche en élément soufre, excellent pour les problèmes respiratoires

pour vos infusions:

Pousses et feuilles de Ronce, en décoction légère (petite ébullition de 3 à 4 minutes), délicieuse infusion contre angines et maux de gorge

et pour rêver, partons quelques siècles en arrière avec le poète Ronsard, faire cueillette d’herbes

Pierre de Ronsard, 1524-1585.

Ode à Jamyn
« Lave ta main blanche, gaillarde & nette,
Suy mes talons, aporte une serviette,
Allon cueillir la salade, & faison
Part à noz ans des fruitz de la saison.

D’un vague pas, d’une veuë escartée,
Deçà delà jettée & rejettée,
Or’ sur la rive, ores sur un fossé,
Or’ sur un champ en paresse laissé
Du laboureur, qui de luy-mesme aporte
Sans cultiver herbes de toute sorte,
Je m’en iray solitaire à l’escart.
Tu t’en iras, Jamyn, d’une autre part
Chercher songneux,
la boursette toffuë,
La pasquerette à la fueille menuë,
La pimprenelle heureuse pour le sang,
Et pour la ratte, & pour le mal de flanc,
Et je cueill’ray, compagne de la mousse,
La responsette
à la racine douce,
Et le bouton de nouveaux groiseliers
Qui le Printemps annoncent les premiers.
Puis en lysant l’ingenieux Ovide
En ces beaux vers où d’Amour il est guide,
Regagnerons le logis pas à pas :
Là recoursant jusqu’au coude nos bras,
Nous laverons nos herbes à main pleine
Au cours sacré de ma belle fonteine,
La blanchirons de sel en meinte part,
L’arrouserons de vinaigre rosart,
L’engresserons de l’huille de Provence (… )
Voilà, Jamyn, voilà mon souv’rain bien (… )



Voici les cinq plantes que Ronsard décrit comme un « souverain bien ».

Capselle Bourse à pasteur,« La boursette toffuë « , Capsella bursa pastoris; pour tous problèmes de circulation.

Pâquerette de nos pelouses « La pasquerette à la fueille menuë« , bellis perennis, qui peut être sautées à la poèle accompagnée d’une persillade, ou mise à macérer dans de l’alcool pour une alcoolature contre les hématomes.

La pimprenelle  , Sanguisorba minor; hémostatique et cicatrisante.

Raiponce, La responsette à la racine douce,  est la Campanule Raiponce, Campanula rapunculus; antiseptique et digestive; racine au goût excellent.
Bourgeons de groseiller, « le bouton de nouveaux groiseliers », Ribes rubrum; renforce les défenses immunitaires. Ronsard est un précurseur de la « Gemmothérapie », soins par les bourgeons.




Faites bonnes cueillettes et à bientôt !


  7 comments for “Cueillettes de ce début d’année

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.