Récolte très prochaine de Sève de Bouleau

Mi-février marque le début de la récolte de sève de Bouleau chez nous dans le piémont pyrénéen  et dure environ 6 semaines.

(Article écrit en 2015 et réactualisé en février 2019 )

)

Vous avez sans doute entendu parler des merveilleuses cures de sève de Bouleau.

Et si cette année vous faisiez votre propre récolte de sève?

Quand on n’a jamais fait, ça semble compliqué, on a toujours peur de mal faire ou de faire mal à l’arbre.

Mais d’autres le font; pourquoi pas vous?

DSC02999 (800x600)

La meilleure époque de la récolte de sève, c’est très bientôt!

Pensez à repérer vos arbres, réunir tous les accessoires et mettre à jour votre calendrier, voir plus bas.

Pratique de l’extraction:

bouleau (600x800)

Choisir un bel arbre et le perforer à une hauteur d’1m à 1,50 m, d’un trou de 3 cm de profondeur pour 8 mm de diamètre.

Un petit tuyau en plastique transparent du même calibre reçoit le liquide au goutte à goutte et le dirige jusqu’au récipient qui le recueille.

Les jours de bonne récolte, on peut voir se remplir un petit bidon de 5 litres sur la journée, mais ce n’est pas régulier; les jours suivants la récolte peut n’être que d’un litre…

Divers facteurs interviennent comme la période lunaire ou l’amplitude de température nuit-jour, favorable quand elle est grande ( en période de beau temps, la température journalière peut monter haut et les nuits peuvent être très fraîches, ce qui induit la montée de la sève)  .

P1010253 (786x800)Dans le meilleur des cas, il est bon de limiter le soutirage à 5 litres de sève par arbre et jour pendant une quinzaine, ce qui mathématiquement ferait 75 litres au total par arbre,

mais le rendu n’est pas régulier du tout!

Après quoi le trou est soigneusement refermé par une petite mèche en bois.

Fait-on souffrir l’arbre avec ce soutirage?

Au printemps, le bouleau produit en moyenne 200 litres de sève par jour pendant un mois, donc  6000 litres de sève au total; ce qui fait que les 75 litres récoltés sont tout à fait raisonnables!

Cette année, quels sont les meilleurs moments lunaires pour l’extraction?

Suivant les conseils du calendrier lunaire 2019 de Michel Gros qui préconise de « démarrer en lune montante et si possible croissante, en évitant les noeuds lunaires et la période F qui apporte plus de risques de fermentation ».
Donc cette année 2019,
en février : du 5 au 15 février ( sauf le 8, période F )
en mars , également du 5 au 15 mars( sauf le 7, F )
et avril, du 6 au 11 avril, pas de problème avec le F qui se situe le 3 avril ; pour nous en Piémont pyrénéen, c’est souvent trop tard car la végétation est démarrée, mais ça peut-être bon pour d’autres régions moins clémentes ?.
Voilà , c’est un peu technique, mais il suffit de noter les dates et se laisser guider…

Que de vertus, à un moment adéquat pour notre organisme!

En hiver, le corps s’encrasse toujours, car l’activité physique est forcément plus réduite, les aliments et les repas sont plus riches. La sève de bouleau prépare l’organisme au changement de saison.
Par sa double action d’élimination par le foie et le rein, la cure de bouleau est efficace pour drainer les toxines et se purifier.

A prendre en cas:

d’affections rhumatismales, de lithiases (biliaires ou rénales), de cholestérol, triglycérides et terrain goutteux. Elle donne de bons résultats sur les douleurs articulaires, l’arthrite et l’arthrose. Elle améliore les troubles urinaires. Elle élimine les acides (comme l’acide urique) en excès dans le corps et toutes les toxines (médicaments, additifs, pesticides).
La sève de bouleau est un excellent fortifiant du système osseux, elle reminéralise et revitalise. Elle contient beaucoup de silice, le « transistor de la vie » d’après Rudolf Steiner !

A utiliser pour tous les problèmes de peau (eczéma, boutons, acné), elle permet, également, d’éclaircir le teint.
Diurétique et drainante, elle élimine la cellulite et réduit les œdèmes, certains l’associent aux régimes amincissants, en effet, un corps, encrassé par ses déchets, cesse de brûler ses graisses de réserve et cesse de mincir;

ce qui ne veut pas dire qu’elle fait perdre du poids…

(Info tirée de ce blog:

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/je-suis-devenu-producteur-bio-de-133522

Dose quotidienne

Quand on achète la sève, les doses indiquées sont de 1 verre par jour; mais quand on se la produit, on peut aller progressivement, en suivant les réactions de son organisme, jusqu’à 2, voire 3 verres par jour; ce qui est notre cas.

DSC02998 (800x600)

Gourmands, oui,  mais très reconnaissants et respectueux envers cet arbre si généreux!

                                          Faites bonne cure!

Sur ce sujet, nous proposons un atelier :Printemps, sève de bouleau le 10 mars prochain

http://jardinsdesortilege.fr/printemps-et-seve-de-bouleau/

  39 comments for “Récolte très prochaine de Sève de Bouleau

  1. lombard christiane
    13 février 2015 at 12 h 51 min

    Toute cette quantité de sève combien de temps puis-je la conserver ( au frigo par exemple ) ? Peut-on la stériliser ou la congeler si on en récolte une trop grande quantité pour une seule personne. Merci pour tous vos conseil et votre joli site.

  2. dastis marie-claude
    14 février 2015 at 12 h 20 min

    merci pour cette info Annie-Jeanne, je vais tenter l’expérience !

  3. sauvage
    14 février 2015 at 13 h 56 min

    Merci pour cette invitation à soutirer la précieuse sève.
    Je m’y mets dès demain matin sur un arbre qui s’est installé de lui-même il y a vingt ans, au fond de mon jardin.
    Bons beusous,
    Catherine

  4. anniejeanne
    15 février 2015 at 9 h 01 min

    La récolte n’est pas toujours aussi abondante; parfois nous ne perçons pas suffisamment profond ou l’arbre ne donne pas… Ce qui fait que nous ne sommes pas toujours débordés par les quantités.Et quand on estime en avoir suffisamment, il faut reboucher le trou avec une petite cheville en bois, ou un petit morceau de bois qu’on enfonce bien; ça peut couler un peu les jours qui suivent, mais ce n’est pas gênant pour l’arbre.
    Sinon il se conserve 3 semaines au frigo, bien filtré et additionné du jus d’un demi-citron par litre; on peut aussi en faire un vin en faisant fermenter la sève à laquelle on ajoute sucre, citron, levure et raisins secs.

  5. Mart
    15 février 2015 at 22 h 39 min

    Y a t’il plusieurs types de Bouleau ?
    Cet arbre est il le seul en son genre ?
    En clair : puis-je me tromper d’arbre ?
    Question peut-être un peu naïve, mais je veux être sûre de cibler la bonne source !!!
    Merci et belle récolte

  6. anniejeanne
    16 février 2015 at 9 h 28 min

    Bonjour Martine,
    Oui il y a plusieurs types de bouleau!
    Mais en gros, on le reconnait facilement à son écorce blanc argenté, il y en a peu d’arbres aussi blancs.
    Essaie d’agrandir un peu les photos de l’article pour bien observer son allure!

  7. anniejeanne
    24 février 2015 at 17 h 47 min

    En début de cette semaine 8, avons percé 2 arbres de taille moyenne, diamètre 20cm environ. Résultat très léger, 1/2 à 1 verre par jour et par arbre.
    Un peu déçus, nous avons quand même tenté d’en percer un beaucoup plus gros, diamètre 50, pour voir…En fin de journée il nous donnait 1 litre; le lendemain 2 litres, le 3ème jour 2 verres, mais temps exécrable ce jour-là.
    Juste pour dire qu’il ne faut pas désespérer, qu’il y a beaucoup de mystères mais que le choix de l’arbre peut être important!

  8. Chantal
    2 mars 2015 at 21 h 24 min

    Bonsoir, j’ai récolté pour la première fois de la sève de bouleau et je la consomme chaque matin, je suis ravie.
    Annie Jeanne, tu indiques des dates pour l’extraire, est-il important de les respecter? La sève recueillie en dehors de ces dates n’est pas aussi intéressante?
    Merci encore pour ces précieuses informations.

  9. anniejeanne
    3 mars 2015 at 9 h 06 min

    Bonjour Chantal, les dates indiquées proviennent du calendrier lunaire de Michel Gros; il préconise ces moments qui sont en lune montante,qui induit plus d’activité dans la partie aérienne des plantes. Donc il s’écoulera davantage de sève!
    Les jours à éviter correspondent à des noeuds lunaires ( mauvaise conjonction Terre-Lune-Soleil) ou au Périgée ( la Lune est au plus près de la Terre); ce qui peut correspondre à des moments de perturbation pour les êtres vivants ayant des liquides internes, sève ou sang. Je n’en sais pas plus.
    De mon côté, j’y fais attention pour mes travaux de jardinage; à chacun de faire comme il le ressent!
    Si tu as beaucoup de sève, tu peux aussi la conserver sous forme de vin; je vais donner la recette dans une prochaine Newsletter.

  10. roger
    20 mars 2016 at 15 h 21 min

    bonjour ,
    j habite en Cévennes (30) et je la récolte pour mon épouse et moi même; cette année cela a commencé le 3 mars; ma consommation personnelle en ce qui me concerne tourne a 1itre par jour, quant à mon épouse, 1 verre.
    un grand merci à mère nature .

  11. chatain helene
    4 avril 2016 at 10 h 27 min

    l an passe mes 3 bouleaux me donnait + de 10 litres par jour cette année pratiquement rien meme conditions de recolte pourquoi ? mystere je pensais peut etre à un sol plus sec .j ai tenté une recolte à quelques centaines de metres de là et ça coule à flot.peut il y avoir une expliquation.

  12. anniejeanne
    4 avril 2016 at 10 h 54 min

    Pareil, pour nous; l’extraction de la sève semble complètement irrationnelle!
    Quelqu’un aurait-il une explication?

  13. Chassy
    4 avril 2016 at 13 h 02 min

    Nous sommes le 4/04; est il réellement trop tard pour extraire 2 litres de sève sur un bouleau d’environ 20 ans ou +?
    merci pour l’info

  14. anniejeanne
    4 avril 2016 at 13 h 50 min

    Je ne suis pas diplômée en la matière, je dirai simplement qu’au vu de ce qui circule comme sève dans un bouleau, 5 à 10 litres soutirés ne représentant qu’un faible pourcentage, même début avril.
    J’ai l’impression que quand l’arbre ne veut plus donner, il ne donne plus…

  15. noel
    5 mars 2017 at 9 h 07 min

    J’ai « percé » 2 arbres voisins, 1 donne en quantité, et l’autre à peine.
    Y a t il des arbres mâles et femelles ? ce qui pourrait expliquer cette différence quantité de sève .

  16. Lamotte Aurelie
    15 mars 2017 at 19 h 06 min

    Bonjour
    Je récolte pour la première fois ma sève. J en consomme 25cl par jour seulement mon arbre produit beaucoup et au bout de 3 jours la seve se trouble, pourtant je la laisse au frigo…j ai un sterilisateur je me demandai si je pouvais en stériliser?
    D autres part mon mari prend du previscan (anticoagulant)et ne doit pas consommer trop de vitamines K, peut il consommer de la seve?
    Merci de me répondre 😉

  17. anniejeanne
    16 mars 2017 at 9 h 46 min

    Il est normal que la sève se trouble; elle fermente mais reste très saine, même si son gout s’acidifie. Pour la stabiliser, j’ajoute du jus de citron, environ une cuillère à café par litre.
    Question vitamines, le sève est surtout riche en minéraux; je pense que si votre mari n’en consomme qu’un verre par jour, ce qui est la dose préconisée par le Dr Valnet, il n’aura aucun souci.

  18. anniejeanne
    16 mars 2017 at 9 h 52 min

    Je n’ai aucune réponse!
    C’est étrange, effectivement!

  19. Bernard
    3 avril 2017 at 15 h 36 min

    Je tire aussi de la sève de bouleau à 1 100 mètres d’altitude, en pleine nature, loin de tout engrais ou pesticide, pour le plaisir et pour les ami(s es) qui souhaitent faire une cure. J’en fais moi même une. L’autre jour en montrant mon dispositif à une personne dont la maison est entourée de bouleaux, j’ai percé mon trou comme décrit par toutes les personnes qui prélèvent de la sève et il a été stupéfait de la rapidité avec laquelle cela coulait. J’ai mis une bouteille d’un litre et au bout de 35 minutes seulement, elle était pleine. C’est la première fois que je voyais débiter un arbre de la sorte. Le plus souvent, c’est 10 litres de 17 heures à 11 heures du matin…
    J’ai rebouché le trou avec des feuilles sèches et un morceau de bois sec lui aussi à la dimension du trou. Je dis un morceau de bois sec parce que si lui est aussi en montée de sève, il va se nourrir, grossir et blesser le bouleau.

  20. Bianchini-Perrot-Kessler
    11 février 2018 at 15 h 22 min

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces précisions,le dispositif est en place d aujourd’hui ,on est un peu en avance,mais ça coule déjà !!
    Vous pourriez mettre à jour pour les dates lunaires de 2018 svp,pas trop l habitude,merci encore 🙂

  21. anniejeanne
    5 mars 2018 at 9 h 28 min

    Désolée pour le retard à vous répondre, car nous sommes en mars et démarrer en février, c’est mieux!
    Donc le calendrier lunaire préconise de démarrer en lune montante et croissante, ce qui donnerait pour 2018, du 15 au 25 mars. Cette année, comme nous sommes très désorganisés, nous allons sans doute démarrer ces jours-ci, nous verrons bien…

  22. Charly
    5 mars 2018 at 21 h 52 min

    Bonjour,

    Est ce que toute les espèces de bouleau sont bonnes pour la production et la consommation de sève ?
    Merci

  23. Baudais
    12 mars 2018 at 19 h 13 min

    Bonjour,
    Nous avons commencé la production depuis hier et notre bouteille d’un litre se remplie en 40 minutes. Je souhaiterais conserver la sève dans un caisse-outre (bib pour vin) mais il faut stériliser la poche et je ne sais pas trop comment faire. Auriez vous une idée ? Je n’ai pas de stérilisateur… Je trouve l’idée intéressante pour pouvoir stocker et consommer toute cette sève de manière durable mais aussi pour fournir les proches.
    merci pour vos idées

  24. Baudais
    12 mars 2018 at 22 h 16 min

    oups je me suis trompée, notre bouteille d’un litre ne s’est pas encore remplie j’ai mal vu lorsque je vous ai envoyé le 1er poste…

  25. anniejeanne
    22 mars 2018 at 14 h 41 min

    je n’ai pas fait d’expériences avec d’autres bouleaux que le blanc, mais je ne vois pas pourquoi ça ne pourrait pas fonctionner à partir du moment où il donne de la sève. A votre place, je tenterais sans souci!

  26. anniejeanne
    22 mars 2018 at 14 h 44 min

    Je n’ai pas d’expérience à ce sujet; par contre nous ajoutons 1 c à café de jus de citron par litre de sève et la conservons au frigo 1 mois environ, ou la transformons en pétillant; recette sur le site dans un autre article.

  27. anniejeanne
    22 mars 2018 at 14 h 45 min

    oui, ça arrive…

  28. 31 janvier 2019 at 21 h 31 min

    Merci de mettre à jour les dates de prélèvement de sève de bouleau selon le calendrier lunaire SVP ?
    Respectueuses et environnementales salutations
    Alain René LECOMTE – Pdt fondateur de Biodiver’Cité – 8 bis rue Vincent – 59230 – ST AMAND LES EAUX

  29. anniejeanne
    1 février 2019 at 10 h 59 min

    Bonjour, je suis les conseils du calendrier lunaire de Michel Gros, dans son Calendrier Lunaire 2019, qui préconise de « démarrer en lune montante et si possible croissante, en évitant les noeuds lunaires et la période F qui apporte plus de risques de fermentation ».
    Donc cette année 2019,
    en février : du 5 au 15 février ( sauf le 8, période F )
    en mars , également du 5 au 15 mars( sauf le 7, F )
    et avril, du 6 au 11 avril, pas de problème avec le F qui se situe le 3 avril ; pour nous en Piémont pyrénéen, c’est souvent trop tard car la végétation est démarrée, mais ça peut-être bon pour d’autres régions moins clémentes ?.
    Voilà , c’est un peu technique, mais il suffit de noter les dates et se laisser guider…
    Bien cordialement, Ajs

  30. patrick Bolomey
    26 février 2019 at 10 h 02 min

    peut on congeler les bouteilles merci d’avance

  31. anniejeanne
    26 février 2019 at 12 h 57 min

    Nous ne l’avons jamais fait; nous conservons la sève au frigo en bouteilles de verre , après l’avoir bien filtrée et acidulée par 1 cuillère à café de jus de citron par litre .
    Elle se conserve ainsi plus d’un mois; ce qui est suffisant pour faire une cure, car personnellement, je ne vois l’intérêt d’en boire toute l’année, ou alors sous forme de pétillant (mais là, c’est plus du plaisir que du soin…)

  32. anniejeanne
    26 février 2019 at 13 h 12 min

    C’est capricieux, la récolte de sève !
    Avec notre petite expérience, nous avons l’impression que plusieurs paramètres interfèrent:
    – l’amplitude thermique, différence de température jour-nuit
    – la pression atmosphérique: meilleur en hautes pressions qu’en basses
    – la situation du bouleau: il vaut mieux un bouleau isolé que pris dans une famille d’arbres, sans doute en raison du meilleur ensoleillement tout au long de la journée; car peut-être la température lance-t-elle le départ de sève en la fluidifiant ( Question ?). Je mesure toujours la température de l’écorce avec ma main avant de percer…
    Il est certain chez nous que certains bouleaux ne donnent rien alors qu’en même temps, d’autres coulent à flot…
    Des producteurs de sève proches de chez nous, région Aspet, haute-Garonne, ont commencé à soutirer début février sur certains bouleaux très bien exposés ! En même temps, chez nous , à 3 kms à vol d’oiseau, ça ne donnait rien …

  33. 3 mars 2019 at 10 h 54 min

    J’ai tenté de prélever hier sur mon bouleau pour commencer ma cure, toujours pas une gout, je suis dans la forêt d’Othe dans l’Yonne.
    Nous avons très peu d’eau depuis plusieurs semaines, sol très sec, gelée nocturne et ensoleillement la journée.
    Vivement les giboulées de mars.
    j’ai lu qu’il fallait récolter la sève jusqu’à ce qu’elle reste claire et qu’il n’y ai pas de feuilles sur l’arbre, vous confirmez cette pratique?

  34. anniejeanne
    3 mars 2019 at 20 h 09 min

    Bonjour,
    chez nous en Pyrénées centrales, ça coule toujours un peu, mais beaucoup moins qu’il y a une dizaine de jours; ça va sans doute repartir quand le moment lunaire sera plus propice, c’est à dire entre le 5 et le 15 prochain.
    Mais il faut constater que cette sécheresse n’aide pas à la coulée, vivement les giboulées !
    Nous récoltons, jusqu’à la sortie des feuilles; après cela, elle se trouble, est plus acide mais est toujours consommable.
    J’ai entendu dire que dans les pays du Nord, ils récoltaient pendant plusieurs mois, donc forcément quand la feuille est là…
    je n’ai pas plus d’infos à vous fournir,
    mais si dans les jours qui viennent votre arbre continue à ne pas couler, percez-en un autre;
    il faut que celui-ci reçoive le soleil durant plusieurs heures par jour
    et que la mèche utilisée pour percer taille très bien !

  35. Woirgard Sylvie
    9 mars 2019 at 11 h 43 min

    Bonjour et Merci beaucoup pour toutes ces informations 🙂
    Pourriez vous nous donner votre recette de vin de sève de bouleau svp ?

    J’ai de la sève de bouleau grâce à une personne de notre système d’échanges local ( sel )
    et c’est super car ce n’est plus inaccessible financièrement ! 🙂
    par contre il perce à environ 6 cm … n’est ce pas trop de prélèvement pour ses arbres ?

    Merci aux beaux bouleaux et à dame Nature

    Sylvie w

  36. digi
    15 mars 2019 at 11 h 38 min

    bonjour ,
    oui moi j en congèle de 300 a 350L par an ,et ça revient très bien; il faut tous simplement le mettre dans des bouteilles de 2 L sinon en 5L ça tourne rapidement au moment de décongeler.
    Tous les ans, ça n’est jamais les mèmes dates de récolte.

  37. anniejeanne
    19 mars 2019 at 17 h 48 min

    Voici la recette:
    Boisson pétillante de bouleau
    pour 5 litres de sève:
    500 g de sucre que l’on fait fondre dans une casserole avec de la sève
    2 citrons bio, coupés en morceaux
    1 poignée de raisins secs (bio car ils contiennent des levures naturelles)
    10 g d’acide tartrique ,stabilisateur de fermentation
    2 cuillères à soupe de gingembre frais râpé .
    Mettre le tout à fermenter dans un grand récipient faitout inox, seau alimentaire, dame-jeanne pendant 1 semaine à température de 15 à 20°. Puis filtrer finement; mettre décanter au frais quelques jours et soutirer pour mettre en bouteilles à fermetures à canette.
    Bien surveiller la fermentation qui, comme dans toutes ces fabrications familiales, peut être capricieuse. Attendre pour déguster que la boisson commence à pétiller

  38. Auré
    21 mars 2019 at 10 h 42 min

    Bonjour, Est-ce que c’est la recette du vin de bouleau ? Alcoolisée ? Ou bien elle est différente ? (Je cherche 1 recette de boisson pour les enfants et 1 autre pour le vin).
    Merci et bonne journée !

  39. anniejeanne
    22 mars 2019 at 17 h 47 min

    Cette recette est une fermentation longue, donc elle est alcoolisée.Pour les enfants, je pense qu’en ajoutant citron et sucre à la sève et en laissant fermenter 3 ou 4 jours, vous pouvez obtenir une boisson acidulée et agréable pour les enfants; par contre, je n’ai pas plus de précisions à vous donner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *