Miel anti-grippe aux huiles essentielles et propolis

Miel anti-grippe et pour tout autre problème ORL, digestif, qu’il soit viral, microbien, bactérien..

.

Voici une préparation au miel enrichie de propolis et huiles essentielles, inspirée d’une recette de l’aromathérapeute Claudie Bourry.

C’est fort en bouche, mais bien efficace et il est recommandable d’en avoir toujours un petit pot à la maison pour l’utiliser dès les premiers symptômes.

Utile en cas de maux de gorge, angine, grippe, rhynopharingite, gastro-entérite, fatigue…


Voici la recette pour un petit pot de 120g de miel, mais vous pouvez en préparer beaucoup plus , c’est un cadeau très apprécié!

– 120 g de bon miel fluide ou liquéfié légèrement au bain-marie

– 20 gouttes d’extrait de propolis

– 20 gt  de TM d’échinacea

– 20 gt d’HE de citron

– 20 gt d’HE d’eucalyptus radiata

– 8 gt d’HE de cannelle

– 5 gt d’HE origan compact

– 2 gt d’HE de girofle .


Préparation:

Mélangez d’abord le miel , l’extrait de propolis et la TM d’echinacea jusqu’à obtenir un aspect bien onctueux , puis ajoutez les HE en mélangeant bien pour ne pas qu’elles restent à la surface ; soit avec un bon petit coup de fourchette ou au robot plongeur, type mixoup; avec ce dernier, la préparation épaissit rapidement, donc arrêtez le robot dès que ça force!


Posologie : 1/2 cuill à café 2 à 3 fois /jour

à prendre en préventif, dès qu’on suspecte l’approche d’une infection. Si le problème est déjà là, vous pouvez en prendre jusqu’à 5 fois les premiers jours, puis baisser à 2 ou 3 fois, jusqu’à diminution des symptômes.

Pour les enfants de 3 ans à 8 ans, même principe de recette mais en réduisant les dosages de certaines huiles essentielles : avec la même quantité de miel, propolis, echinacea et HE Citron,

ne mettez que 10 gt d’HE d’eucalyptus, 2 gt d’HE de cannelle, 1 gt d’HE d’origan compact et 1 gt d’HE de girofle.

Vous pouvez leur en donner 3 fois par jour, 1/2 cuillère à café dans une tasse d’eau tiède que l’on peut enrichir de jus d’orange ou citron.

Si vous n’arrivez pas à rassembler tous les ingrédients de la recette, faites avec ceux que vous possédez, quitte à compléter plus tard ; car en lisant ci-dessous leurs propriétés (et nous n’avons mentionné ici que celles qui correspondent aux maladies de type grippes et ORL…), vous verrez à quel point ils sont tous bien valeureux !


Etude des différents composants de la recette :

Le miel (le cicatrisant)

Cicatrisant pour panser les plaies des soldats notamment lors des Première et Seconde Guerres mondiales, le miel a des vertus cicatrisantes sur la peau. Son action antibactérienne est due au fructose et au glucose qu’il contient. Une cuillère de  miel de bonne qualité est efficace quand on a la gorge irritée afin d’apaiser la douleur, diminuer l’inflammation et maintenir une bonne hydratation de la bouche. Booster immunitaire intéressant en cas de maux gastriques ou intestinaux, le miel permet également de rééquilibrer la flore intestinale.

La propolis (l’anti-infectieux)

Résine qui protège les bourgeons, la propolis est récoltée par les abeilles pour préserver la ruche des infections. Elle regorge de micronutriments tels que le zinc, le sélénium, le cuivre…mais aussi de polyphénols antioxydants. On comprend pourquoi elle est particulièrement efficace pour lutter contre la grippe, l’angine, la bronchite, la sinusite ainsi que la laryngite. Antibactérienne, antivirale et anti-inflammatoire, la propolis est l’atout bonne santé de l’hiver.

La TM d’Echinacea (le booster immunitaire)

C’est le booster immunitaire par excellence ; ici sous forme de TM ( c’est à dire teinture mère, on la trouve facilement en pharmacie).

Pourquoi renforcer ses défenses immunitaires ? Il est maintenant reconnu qu’avec l’âge ou la maladie, notre immunité s’affaiblit et notre corps devient plus vulnérable aux infections, qui seront donc plus fréquentes et plus graves ; une simple grippe peut alors dégénérer en pneumonie… Certaines plantes comme l’Ortie, le Plantain, le Sureau noir, en tant que plantes locales mais aussi l’Echinacée, plante d’Amérique du nord très utilisée par les Indiens, ont cette propriété de stimuler notre vitalité et notre énergie.

Huile essentielle de Clous de Girofle (le basooka)

Stimulant général, cette huile vivifiante est réputée en cas de grande fatigue physique ou intellectuelle.

Huile essentielle de Cannelle ( maladies hivernales)

Excellente pour les troubles ORL : rhume, sinusite, bronchite, otite, grippe, infections intestinales, diarrhées.

Huile essentielle d’Origan compact (l’anti-infectieuse)

Anti-infectieuse puissante à large spectre d’action (bactéricide, fongicide, virucide).

Huile essentielle de Citron (l’anti-gastro)

Combat les infections virales et bactériennes, travaille notamment sur la sphère digestive, donc gastro-entérite, mais aussi sur les déficiences immunitaires.

Huile essentielle d’Eucalyptus radiata (la respiratoire)

Elle traite les maux suivants: Infections virales et bactériennes, toux grasse , nez bouché, encombrement ORL , bronchite , infection respiratoire et otite.

Vous comprendrez qu’avec un tel cocktail, les virus grippaux et autres vont se tenir à l’écart !

 

  2 comments for “Miel anti-grippe aux huiles essentielles et propolis

  1. Lili Holubowicz
    26 janvier 2018 at 11 h 22 min

    Excellente recette et quelle bonne idée d’ajouter l’échinacée . Je vais l’y ajouter sans tarder…..
    Merci pour tes recettes et tes idées magiques.

  2. Marie Huet
    29 janvier 2018 at 8 h 41 min

    Merci Annie Jeanne,
    C’est exactement ce qu’il me fallait pour mon retour bronchiteux du Bénin ! Et j’ai 5 l de bon miel de l’atacora dans ma valise…. Je vais de ce pas touiller cette recette 😉😘😘😘😘😘
    Marie Huet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *