Les orties vous attendent…

Pas seulement pour vous piquer,

à moins que ce ne soit votre curiosité qu’elles veuillent chatouiller !

En ce moment un peu partout en France, sauf peut-être en altitude où elles ne sont pas encore bien développées, les jeunes pousses abondent, les  feuilles sont tendres et bourrées des principes actifs dépuratifs dont nous avons tant besoin à cette époque de l’année

!

 

Dépurative cela signifie que l’Ortie filtre tous nos liquides internes pour qu’ils n’aillent engorger ni artères ni articulations . Elle « détoxifie »en débarrassant le corps des toxines accumulées pendant l’hiver, soulagent les articulations douloureuses ou déformées

et nous rend à la fois légers et forts pour aborder cette saison magnifique mais puissante qu’est le Printemps.

On peut la voir comme un cocktail vitaminé, oligo-éléments et minéraux, dont le silicium et le magnésium, pour nous reminéraliser, renforcer nos défenses immunitaires et agir sur notre moral. Et plus encore; ce qui fait que dans son panel d’actions, chacun peut trouver « chaussure à son pied »!

Voici un tout petit extrait de ses vertus, venant du blog home-naturopathe.overblog.com

Dépurative elle aide à combattre les cas de Dermatoses, Urticaire, Acné, Boutons de fièvre..

Déminéralisation,Ostéoporose, Fatigue chronique, Chute des cheveux…

Calmante contre les douleurs Rhumatismales, Arthrose, Arthrite, Névralgie sciatique, Douleurs inflammatoires…

Anti-allergique très efficace pour combattre L’asthme, Le rhume des foins, L’urticaire…

Diurétique elle est très utile dans tous les cas de : Goutte, Calculs urinaires, Enurésie (incontinence) mais aussi Rétention d’urine ! , Stimulation de la fonction rénale, Stimule et renforce la prostate. Les stérols qu’elle contient agissent contre l’hypertrophie de la prostate

Elle favorise L’attention, La concentration, La mémoire…

Elle est tellement polyvalente qu’elle fait partie des Plantes adaptogènes, terme définissant les plantes qui peuvent agir sur 3 systèmes minimum à la fois ( les systèmes digestif, nerveux, hormonal, immunitaire, articulaire, circulatoire…)

L’ortie en est la championne car elle travaille sur tous les systèmes!



 

De plus, elle a un goût agréable quand on la cuisine bien!

Voici une délicieuse recette vite-faite et pleine de vitalité,

La crème d’ortie:

pour 2 personnes, ramassez avec les gants 2 grosses poignées de têtes d’ortie (ne prenez pas les tiges qui, même au printemps sont fibreuses); lavez-les.

 

A ce stade, vous pouvez la garder quelques jours au frigo, dans une boite ou un sac plastique alimentaire, type amidon de maïs:

Au bout de 5 jours de frigo, les pousses d’ortie qui avaient été légèrement humidifiées, sont encore toute fraîches

 

Dans une casserole, mettez un oignon coupé, couvrez tout juste d’eau légèrement salée; faites bouillir à petit feu 5 mn. Ajoutez les orties en réajustant le niveau d’eau si besoin et refaites bouillir quelques minutes, il faut que les pousses soient « fondues ». Certaines personnes les laissent fondre juste 2 mn ; d’autres préfèreront 8 à 10 mn,  goûtez pour juger  suivant votre sensibilité à la plante!

Puis mixez, et vous obtenez une base très polyvalente:

        

qui peut se manger telle quelle, en accompagnement d’une céréale, côte porc ou  darne de cabillaud… ou en garniture de galettes de sarrasin

ou être détendue avec de l’eau, de la crème ,épaissie avec une farine pour en faire un velouté,

complétée avec un appareil (crème et oeufs) ,elle peut garnir une quiche seule ou avec des lardons, ou du saumon fumé, ou du fromage…

 

On peut être très inventif avec l’ortie car elle a une saveur douce qui supporte tous nos caprices culinaires; aussi, elle sera très bonne en dessert :

associée avec des pommes , en compote, caramélisée…

ou sur une tarte,

ou en confiture verte: ortie cuite dans très peu d’eau, mixée puis recuite avec du sucre comme une confiture, aromatisée avec du rhum… Extra et surprenant!

 



Au niveau médicinal,

on l’utilise en cures de 3 semaines,

soit en infusions quotidiennes, 2 tasses à thé par jour

ou plus simplement sous forme d‘alcoolature faite-maison ou teinture-mère d’Urtica dioica achetée en pharmacie: 30 à 60 gouttes par jour mis dans un tasse à thé d’eau très chaude, si vous voulez faire évaporer l’alcool,

ou sous forme d’ampoules*( en pharmacie ou sur Internet), 1 ampoule par jour , le matin, pendant 20 jours; refaire une 2ème cure de 20 jours pour aller plus profond dans le soin: résultats très satisfaisants pour tout ce qui est problèmes articulaires,

nous en témoignons directement!

(*ampoules: une piste pour vous aider dans vos recherches; avons fait commande groupée pour éviter frais de port,  sur le Net chez Superdiet, boites 20 ampoules Ortie piquante bio, de 15 ml, 9,95e l’unité, mars 2018).

 



Et le potager ne sera pas oublié non plus car on peut démarrer notre premier extrait fermenté, le fameux « Purin d’ortie »:

Dans un réservoir de 10 litres, mettez 1 kg environ d’ortie, feuilles et tiges, puis remplissez jusqu’à 10 cm du bord (pour pouvoir brasser) d’eau de pluie, ou du robinet si on l’adoucit avec un verre par 10 litres de vinaigre blanc. Brassez tous les jours pour lancer la fermentation; suivant la température du lieu où vous entreposez le  purin, une mousse blanche va apparaitre plus ou moins rapidement; suivez-en l’évolution (durée de fermentation 1 à semaine suivant la saison!) et quand la mousse devient plus brune, filtrez votre purin, il est prêt!

Récupérez les orties et déposez-les au pied de rosiers, arbres fruitiers ou comme activateur dans votre tas de compost car elles sont pleines de micro-organismes vitalisants.

Distribuez en arrosage à 10 à 20% au pied des plantes ou en pulvérisation à raison de 2 à 5% sur le feuillage. C’est une garantie de bonne santé pour les plantes, de même que l’ortie enfouie, à la plantation ou en cours de végétation, au pied des tomates, aubergines, poivrons et de tout ce qui est gourmand, légume, fleur ou arbre…

L’Ortie est bienveillante, faites-en bonne cure !

 

  11 comments for “Les orties vous attendent…

  1. Sylvie
    27 mars 2018 at 17 h 41 min

    Merci Anniejeanne pour toutes ces recettes merveilleuses et efficaces !

  2. Lili Holubowicz
    27 mars 2018 at 17 h 48 min

    Super les recettes.Je suis très intéressée par la confiture d orties aromatisée au rhum…
    On trouve toujours de belles idées sur le site des Jardins de sortilèges.

  3. Delhay Françoise
    27 mars 2018 at 18 h 07 min

    Merci merci Anniejeanne pour le partage de toutes ces informations oh combien importantes! Que du bonheur avec l’ortie !
    Je vous souhaite un très beau printemps!
    A très vite le plaisir de te revoir.
    Amitiés.
    Françoise

  4. MCD
    28 mars 2018 at 8 h 43 min

    Merci Anniejeanne, c’est un bonheur de te lire ! Je vais faire passer ces infos à mes connaissances. Ton « blog » me stimule, me donne du courage, continue stp.

  5. BONNEFOY Laurence
    28 mars 2018 at 12 h 18 min

    Vraiment MERCI beaucoup pour toutes ces infos et ces excellentes recettes.
    Ceci me donne pleins d’envies, me stimule à poursuivre mon chemin vers la quette de nature.
    Continue Anniejeanne.
    Je n’ai pas le plaisir de te connaitre encore mais j’espère faire ta connaissance bientôt.

  6. Karine Levistre
    28 mars 2018 at 18 h 19 min

    Je suis comme Lili je suis très intéressée par la recette de la confiture d’orties 😉

  7. Marie-Hélène
    29 mars 2018 at 1 h 48 min

    Merci Annie-Jeanne pour toutes ces informations. Je venais justement de finir de préparer un pesto d’ortie.
    A très bientôt. Amitiés. Marie-Hélène

  8. anniejeanne
    29 mars 2018 at 17 h 26 min

    La recette viendra; patience les gourmandes!

  9. 3 avril 2018 at 22 h 23 min

    Bien sympa ton article je vais y piocher pas mal de choses je pense. de mon côté jai réussi à bannir le lactose (mauvais pour les articulations, même le chèvre à moindre mal quand même) La viande et charcuterie deviennent de plus en plus rare (compagne végétarienne) En général des produits bio le plus souvent possible et des plats végétariens soja, quinoa, boulghour, riz, millet, épeautre, lentilles et autres.. Des galettes de légumes, cakes .. Le matin jai une petite routine avec un jus de citron pressé à jeun, un verre deau avec du chlorure de magnésium. Jutilise le plus souvent possible mon extracteur de jus pour les vitamines conservées et la non oxydation des fruits et légumes. Au niveau graines, Chia et Lin pour lutter contre les inflammations que jajoute dans les desserts (compotes, soja) Au niveau décoctions, harpagophytum, ortie blanche, reine des prés toujours pour les propriétés anti inf. pour éviter les carences calcium, eau dHépar, amandes, haricot blanc, brocolis.. voila voila ma contribution 😉 A+ Jérôme

  10. 5 avril 2018 at 12 h 49 min

    Merci pour tes conseils !buy cialis

  11. anniejeanne
    6 avril 2018 at 17 h 20 min

    Beau programme, bravo et merci pour ces infos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *